Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 25/11/21

Discrimination à l'embauche sur patronymes arabes.-

Les candidats à l'embauche dont le patronyme suggère une origine maghrébine ont 31,5% de chances en moins d'être contactés par un recruteur et doivent envoyer 1,5 fois plus de candidatures pour recevoir le même nombre de réponses positives, selon le bilan d'une opération de testing menée par le ministère du Travail.

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Suivez-nous !

Top